Collagène marin - 90 gélules Agrandir l'image

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


Collagène Marin - 90 gélules

COL-MAR-90

Neuf

Complément alimentaire indiqué pour la préservation de la souplesse articulaire

Plus de détails

En stock

18,00 € TTC

Nos moyens de paiements
Nos moyens de paiements
DESCRIPTION

L’hydrolysat de collagène marin est destiné à préserver la souplesse et la mobilité articulaire.

CONSEILS D'UTILISATION

Prendre 3 gélules par jour, de préférence pendant les repas avec un verre d’eau.

Recommandations:

  • Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d'allaitement,
  • Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain,
  • Ne pas consommer en cas d'allergie au poisson, à l'iode et aux fruits de mer
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée,
  • Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants,
  • En cas de traitement médical, prendre conseil auprès de votre thérapeute,
  • À conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité.

Ce produit est un complément alimentaire. 

Présentation:

Pilulier de 90 gélules de 372 mg - Poids net: 33.48 g

COMPOSITION

Ingrédients: Hydrolysat de collagène de poisson.

Garanti: sans colorant, sans conservateur, sans gluten, sans aspartame,sans acésulfame de potassium, sans nanoparticule.

Poids d'une gélule: 372 mg dont 300 mg de contenu et 72 mg de tunique.

Analyse Moyenne

Pour 3 gélules
Hydrolysat de collagène de poisson900 mg
EN SAVOIR PLUS

Le collagène est un constituant naturellement présent au niveau de la peau. Il en est d’ailleurs le principal constituant et assure sa tenue et son élasticité. Le collagène représente 80 % du poids du tissu conjonctif. Il joue un rôle essentiel en assurant la cohésion, l'élasticité, la résistance mécanique et la régénération des tissus de l'organisme. Il est présent dans la peau, les articulations, les os, les tendons...

Passé 45 ans, le renouvellement du collagène diminue de manière significative et celui-ci se retrouve donc en concentration moins importante au niveau du derme. Ce phénomène, qui s’intensifie avec l’âge, occasionne un amincissement de la peau et des cassures cutanées : les rides.

 Production

 Le collagène de poisson du Laboratoire Roches Marines est produit à partir de peaux de poisson. Ce collagène est de de type 1, le même collagène que celui que l’on trouve dans la peau et les os humains. C’est un produit naturel qui contient plus de 97% de protéines (dont 8 des 9 acides aminés essentiels). Il se caractérise par la prédominance de glycine, de proline et d’hydroxyproline, qui représentent environ 50 % du total des acides aminés contenus.

 Pourquoi consommer régulièrement du  collagène marin ?

 La peau est principalement constituée de collagène. Cette protéine fibreuse, souvent comparée à une armature, apporte à la peau fermeté, élasticité et souplesse. Au fil du temps, les expositions au soleil, l'âge, la cigarette, une alimentation déséquilibrée... peuvent agresser la peau. Les fibres de collagène se détériorent dans le derme ; les rides apparaissent, le visage perd de sa tonicité.

Avec les années, la production de collagène a tendance à diminuer, avec des conséquences visibles sur la qualité de la peau et sensibles notamment sur les articulations. Après l'âge de 25 ans, le taux de diminution de la synthèse du collagène est d'environ 1,5 % par an. Vers 45 ans, les niveaux de collagène peuvent avoir subi une diminution atteignant parfois jusqu'à 30 %. Le collagène est apporté très partiellement par l'alimentation, une supplémentation peut donc jouer un rôle particulièrement important.

 Pourquoi faire une cure?

Car on ne peut supplémenter ses besoins en collagène par l’alimentation. C’est l’organisme qui doit le produire et malheureusement sa production décroit avec l’âge. Dès 25 ans la production ralentie et les premiers signes de vieillissement apparaissent, à 60 ans le corps humain a perdu plus de 35% de son apport en collagène.

D’autres facteurs, en plus de l’âge vont accélérer cette diminution, le stress, la pollution, et le tabac peuvent conduire à une carence en collagène.

 Bibliographie

 1: Figueres Juher T, Basés Pérez E. [Anoverview of the beneficial effects of hydrolysed collagen intake on joint andbone health and on skin ageing]. Nutr Hosp. 2015 Jul 18;32 Suppl 1:62-6. doi:10.3305/nh.2015.32.sup1.9482. 2: Schadow S, Siebert HC, Lochnit G, Kordelle J,Rickert M, Steinmeyer J.

 2:Collagen metabolism of human osteoarthriticarticular cartilage as modulated by bovine collagen hydrolysates. PLoS One.2013;8(1):e53955.

 3: Van VijvenJP, Luijsterburg PA, Verhagen AP, van Osch GJ, Kloppenburg M,Bierma-ZeinstraSM. Symptomatic and chondroprotective treatment with collagenderivatives inosteoarthritis: a systematic review. Osteoarthritis Cartilage. 2012Aug;20(8):809-21.

 4: Jerosch J. Effects of Glucosamine andChondroitin Sulfate on Cartilage Metabolism in OA: Outlook on Other NutrientPartners Especially Omega-3 Fatty Acids. Int J Rheumatol. 2011;2011:969012.doi: 10.1155/2011/969012. Epub 2011 Aug 2.

 5: McAlindonTE, Nuite M, Krishnan N, Ruthazer R, Price LL, Burstein D, Griffith J,Flechsenhar K. Change in knee osteoarthritis cartilage detected by delayedgadolinium enhanced magnetic resonance imaging following treatment withcollagen hydrolysate: a pilot randomized controlled trial. OsteoarthritisCartilage. 2011 Apr;19(4):399-405. doi: 10.1016/j.joca.2011.01.001. Epub 2011Jan 18.

 6: Henrotin Y, Lambert C, Couchourel D, RipollC, Chiotelli E. Nutraceuticals: do they represent a new era in the managementof osteoarthritis? - a narrative review from the lessons taken with fiveproducts. Osteoarthritis Cartilage. 2011 Jan;19(1):1-21. doi:10.1016/j.joca.2010.10.017.

 7: Ohara H,Iida H, Ito K, Takeuchi Y, Nomura Y. Effects of Pro-Hyp, a collagenhydrolysate-derived peptide, on hyaluronic acid synthesis using in vitrocultured synovium cells and oral ingestion of collagen hydrolysates in a guineapig model of osteoarthritis. Biosci Biotechnol Biochem. 2010;74(10):2096-9.

L’hydrolysat de collagène marin est destiné à préserver la souplesse et la mobilité articulaire.

Prendre 3 gélules par jour, de préférence pendant les repas avec un verre d’eau.

Recommandations:

  • Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d'allaitement,
  • Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain,
  • Ne pas consommer en cas d'allergie au poisson, à l'iode et aux fruits de mer
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée,
  • Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants,
  • En cas de traitement médical, prendre conseil auprès de votre thérapeute,
  • À conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité.

Ce produit est un complément alimentaire. 

Présentation:

Pilulier de 90 gélules de 372 mg - Poids net: 33.48 g

Ingrédients: Hydrolysat de collagène de poisson.

Garanti: sans colorant, sans conservateur, sans gluten, sans aspartame,sans acésulfame de potassium, sans nanoparticule.

Poids d'une gélule: 372 mg dont 300 mg de contenu et 72 mg de tunique.

Analyse Moyenne

Pour 3 gélules
Hydrolysat de collagène de poisson900 mg

Le collagène est un constituant naturellement présent au niveau de la peau. Il en est d’ailleurs le principal constituant et assure sa tenue et son élasticité. Le collagène représente 80 % du poids du tissu conjonctif. Il joue un rôle essentiel en assurant la cohésion, l'élasticité, la résistance mécanique et la régénération des tissus de l'organisme. Il est présent dans la peau, les articulations, les os, les tendons...

Passé 45 ans, le renouvellement du collagène diminue de manière significative et celui-ci se retrouve donc en concentration moins importante au niveau du derme. Ce phénomène, qui s’intensifie avec l’âge, occasionne un amincissement de la peau et des cassures cutanées : les rides.

 Production

 Le collagène de poisson du Laboratoire Roches Marines est produit à partir de peaux de poisson. Ce collagène est de de type 1, le même collagène que celui que l’on trouve dans la peau et les os humains. C’est un produit naturel qui contient plus de 97% de protéines (dont 8 des 9 acides aminés essentiels). Il se caractérise par la prédominance de glycine, de proline et d’hydroxyproline, qui représentent environ 50 % du total des acides aminés contenus.

 Pourquoi consommer régulièrement du  collagène marin ?

 La peau est principalement constituée de collagène. Cette protéine fibreuse, souvent comparée à une armature, apporte à la peau fermeté, élasticité et souplesse. Au fil du temps, les expositions au soleil, l'âge, la cigarette, une alimentation déséquilibrée... peuvent agresser la peau. Les fibres de collagène se détériorent dans le derme ; les rides apparaissent, le visage perd de sa tonicité.

Avec les années, la production de collagène a tendance à diminuer, avec des conséquences visibles sur la qualité de la peau et sensibles notamment sur les articulations. Après l'âge de 25 ans, le taux de diminution de la synthèse du collagène est d'environ 1,5 % par an. Vers 45 ans, les niveaux de collagène peuvent avoir subi une diminution atteignant parfois jusqu'à 30 %. Le collagène est apporté très partiellement par l'alimentation, une supplémentation peut donc jouer un rôle particulièrement important.

 Pourquoi faire une cure?

Car on ne peut supplémenter ses besoins en collagène par l’alimentation. C’est l’organisme qui doit le produire et malheureusement sa production décroit avec l’âge. Dès 25 ans la production ralentie et les premiers signes de vieillissement apparaissent, à 60 ans le corps humain a perdu plus de 35% de son apport en collagène.

D’autres facteurs, en plus de l’âge vont accélérer cette diminution, le stress, la pollution, et le tabac peuvent conduire à une carence en collagène.

 Bibliographie

 1: Figueres Juher T, Basés Pérez E. [Anoverview of the beneficial effects of hydrolysed collagen intake on joint andbone health and on skin ageing]. Nutr Hosp. 2015 Jul 18;32 Suppl 1:62-6. doi:10.3305/nh.2015.32.sup1.9482. 2: Schadow S, Siebert HC, Lochnit G, Kordelle J,Rickert M, Steinmeyer J.

 2:Collagen metabolism of human osteoarthriticarticular cartilage as modulated by bovine collagen hydrolysates. PLoS One.2013;8(1):e53955.

 3: Van VijvenJP, Luijsterburg PA, Verhagen AP, van Osch GJ, Kloppenburg M,Bierma-ZeinstraSM. Symptomatic and chondroprotective treatment with collagenderivatives inosteoarthritis: a systematic review. Osteoarthritis Cartilage. 2012Aug;20(8):809-21.

 4: Jerosch J. Effects of Glucosamine andChondroitin Sulfate on Cartilage Metabolism in OA: Outlook on Other NutrientPartners Especially Omega-3 Fatty Acids. Int J Rheumatol. 2011;2011:969012.doi: 10.1155/2011/969012. Epub 2011 Aug 2.

 5: McAlindonTE, Nuite M, Krishnan N, Ruthazer R, Price LL, Burstein D, Griffith J,Flechsenhar K. Change in knee osteoarthritis cartilage detected by delayedgadolinium enhanced magnetic resonance imaging following treatment withcollagen hydrolysate: a pilot randomized controlled trial. OsteoarthritisCartilage. 2011 Apr;19(4):399-405. doi: 10.1016/j.joca.2011.01.001. Epub 2011Jan 18.

 6: Henrotin Y, Lambert C, Couchourel D, RipollC, Chiotelli E. Nutraceuticals: do they represent a new era in the managementof osteoarthritis? - a narrative review from the lessons taken with fiveproducts. Osteoarthritis Cartilage. 2011 Jan;19(1):1-21. doi:10.1016/j.joca.2010.10.017.

 7: Ohara H,Iida H, Ito K, Takeuchi Y, Nomura Y. Effects of Pro-Hyp, a collagenhydrolysate-derived peptide, on hyaluronic acid synthesis using in vitrocultured synovium cells and oral ingestion of collagen hydrolysates in a guineapig model of osteoarthritis. Biosci Biotechnol Biochem. 2010;74(10):2096-9.

5 autres produits dans la même catégorie :